fbpx

Cinq ans au GQG d’Hit­ler

Acheter sur Amazon

Catégorie : Étiquette :

Description

Détails sur le pro­duit

  • Auteur : Wal­ter WARLIMONT
  • Edi­teur : Per­rin (9 juin 2016)
  • Bro­ché: 400 pages
  • Langue : Fran­çais
  • ISBN-10: 2262060916
  • ISBN-13: 978–2262060916
  • Dimen­sions du pro­duit: 14,1 x 3,6 x 21,1 cm

Pré­sen­ta­tion de l’é­di­teur

Un témoi­gnage puis­sant sur la vie du Haut Com­man­de­ment alle­mand, réglée pen­dant 5 ans sur les humeurs et les para­noïas d’Hit­ler.
De 1939 à 1944, le géné­ral Wal­ter War­li­mont fut affec­té au bureau Opé­ra­tions de l’OKW, le haut com­man­de­ment de la Wehr­macht. Quo­ti­dien­ne­ment au contact d’Hit­ler, lors des points de situa­tion mili­taire, il est le témoin pri­vi­lé­gié de l’é­vo­lu­tion de son com­por­te­ment, comme de la vie des offi­ciers alle­mands en charge de la direc­tion de la guerre.
Paru en 1962, ce texte décrit avec une rare acui­té la lente dégra­da­tion des armes alle­mandes, l’at­mo­sphère sinistre comme la para­noïa gran­dis­sante et le sen­ti­ment de toute-puis­sance du Füh­rer. Médiocre stra­tège par­fois por­té par d’heu­reuses ins­pi­ra­tions, le maître du IIIe Reich veut tout diri­ger, tan­dis que haut gra­dés et barons du par­ti nazi s’op­posent de plus en plus fron­ta­le­ment. Tous se côtoient pen­dant de longues années dans les locaux exi­gus du Grand Quar­tier géné­ral, dans une ambiance ” à la fois de cloître et de camp de concen­tra­tion “.
Un témoi­gnage puis­sant sur les méca­nismes de déci­sion au sein de l’é­tat-major alle­mand, ” réglés ” pen­dant cinq ans sur les humeurs et les fan­tasmes d’Hit­ler.

Un mot de l’au­teur

Né en 1894, à Osna­brück, géné­ral d’ar­tille­rie, Wal­ter War­li­mont a été pen­dant 5 ans adjoint de l’E­tat-major Opé­ra­tion du Haut com­man­de­ment des forces armées du IIIe Reich (l’O.K.W.).

Son ouvrage “Im Haut­quar­tier der Wehr­macht”, publié en 1962, est une réfé­rence pour tous les his­to­riens du second conflit mon­dial. Atteint d’une com­mo­tion céré­brale à la suite de l’at­ten­tat du 20 juillet 1944 contre Hit­ler, War­li­mont fut mis en dis­po­ni­bi­li­té en sep­tembre de la même année, pour être ensuite jugé à Nurem­berg, dans le pro­cès du Haut com­man­de­ment mili­taire, pour crimes de guerre et crimes contre l’hu­ma­ni­té.

Ystory

GRATUIT
VOIR